compétition

News Juin 2018

34369717 10216583608652706 2971460801476427776 nUn mois avant les championnats du monde de duathlon et d’aquathlon, il est l’heure de faire un point.

 

Tout d’abord, parlons du niveau à pied : 3ème place aux 10km internationaux de Valenciennes  dans un temps record (perso) de 29’32 ou encore une victoire dans un dernier km endiablé lors de mon retour sur piste sur 5000m. Il est donc clair, que j’ai mon meilleur niveau. Il est temps de travailler spécifiquement pour être encore mieux aux Championnats du monde.

 

En natation, nouveau record sur 100-400 et 1500 m me démontre que mon niveau est également en hausse. Quelques progrès sont encore à faire pour les courses internationales, mais c’est en bonne voie et il y a encore de la marge à l’entrainement …

 

En vélo, ça roule ma poule et ça pousse des watts, on va voir ce que cela va donner ;)

 

Maintenant, un petit résumé de mon premier triathlon distance Olympique de la saison (sans drafting).

Dimanche, se déroulait le triathlon de l’eau d’heure, 1000 triathlètes s’y sont rendu pour une des courses les plus difficiles de Belgique (circuit vélo bien vallonné). J’y suis allé dans l’optique de faire une longue course avant les championnats du monde de duathlon.

 

34483045 10216583577611930 3646288923472166912 n14h10, départ dans l’eau pour une natation longue de 1500m. Mon objectif était d’accrocher le pack de tête mais finalement les choses ont été quelques peu différentes. J’étais en effet dans ce pack, mais c’est moi qui menais la danse, j’ai donc imposé un rythme confortable pour moi et 4 triathlètes sont restés avec moi. Trois d’entre eux ont relancé dans le dernier 50m afin de passer devant dans la transition. Pas de panique, je fais les choses dans l’ordre et je suis le 1er à m’élancer sur mon vélo. C’est en effet la première fois de ma vie que cela m’arrive, drôle de sensation HAHA.

 

Une fois lancé sur le parcours vélo (42km), je me fixe sur mon objectif. Durant la partie vélo, il s’agissait de rouler à une certaine puissance en Watts, sans exagérer afin de courir vite derrière. Je savais que ça n’allait pas être facile de rivaliser avec mes adversaires du jour, puisque j’avais un vélo de course basique équipé de prolongateurs et pas un vélo de contre la montre comme eux. Malgré tout, je pose le vélo en 4ème position à seulement 2’ de la gagne et 1’ du podium. J’ai bien géré le vélo avec 328 watts NP et je suis prêt à commencer ma remontée.

 

Après une nouvelle bonne transition, je m’élance rapidement pour les 10km à pied. Les jambes tournent super bien, je suis frais et motivé. Mais après 1km une douleur me survient, après 1500m je suis forcé à ralentir considérablement le rythme et je ne pourrais plus jamais courir à une vitesse convenable. Sûrement une conséquence de la position aéro sur le vélo, chose que je ne fais jamais, je suppose qu’être couché sur le vélo m’a bloqué le diaphragme. La douleur était intense mais j’arrivais à rejoindre l’arrivée et terminer tout de même à une belle 2ème place !

 

La revanche l’année prochaine ? Avec un vélo chrono ? Une course à pied acceptable ?

En tous cas j’y retournerai avec plaisir !

Allez on retourne s’entrainer, la suite des compétitions s’annonce intéressante !

Bientôt plus d’info ;)

Première D1 en France à Dunkerque.

Marquebloch

Let's Go pour le grand prix de triathlon, Ce sera ma première saison au plus haut niveau du championnat Français ! 

La première étape se situe ce dimanche à Dunkerque, pas trop loin de chez moi :) 

17 équipes de 5 coureurs = 85 acharnés + une quinzaine de jeunes. Ce sera un total d'une centaine de triathlètes qui vont s'élancer dans le port de Dunkerque. Le classement du club est fait sur les 3 premiers de chaque club. 

Lors de cette première étape, mon objectif sera de prendre le maximum d'expérience et de faire la meilleure place possible. Mais en étant lucide, il s'agit sûrement du moins bon circuit de la D1 pour moi. Quoi qu'il arrive ce sera à Valence - Quiberon et Nice que j 'essayerais de faire des belles choses. 

Pour donner une petite idée du niveau, le champion du monde en titre, un médaillé olympique et je ne compte même pas le nombre de triathlètes haut niveau. Une belle occasion de continuer mon apprentissage auprès des plus grands ! 

Format de l'épreuve, 750m-21km-5km. 

Prochaine objectif, la Coupe d'Europe de Weert le 11 juin (Pays-Bas). 

Gros Week-end en perspective !

17176124 893504640788507 1372906992 oBonjour à tous, j'espère que vous profitez bien de nos belles conditions climatiques pour cette période de l'année. En tout cas, moi oui, j'en ai profité pour continuer ma préparation. Tout est en place pour la nouvelle saison ! 

Mais pour bien lancer la saison, ce week-end du 18-19 mars 2017 va être fort intéressant ! Un week-end sous le signe du club car les deux compétitions seront des épreuves collectives ! 

=> 18 mars rendez-vous à Gand pour l'ekidem (marathon par équipes) : Avec pour simple objectif le record de Belgique ! Je terminerais le travail de l'équipe dans ce relais avec un 7,1km ! Alors record de Belgique ou non ? 

=> 19 mars rendez-vous à Herderen pour la première manche du T3séries : Chaque club présentera 6 triathlètes et 4 d'entre eux minimum devront rejoindre la ligne d'arrivée ensemble ! Première compétition officielle avec mon nouveau super club le 3md ( après avoir déjà remporté l'or avec eux au swimkap sur 4x100m). J'ai hâte de concourir avec eux et réaliser une performance collective à hauteur de nos attentes. Une première compétition également importante à titre individuel pour faire le point sur la préparation ! 

Ensuite, mercredi prochain je partirais pour Las Palmas (Iles Canaries) pour la première Coupe d'Europe de la saison le 26 mars. Le vrai test ! 

Rester connecté pour avoir les résultats et en bonus le test de mon nouveau joujou, le TREK Emonda slr. 

30'16 pour 10km une reprise pédestre plutôt étonnante.

14725330 10210900270252798 816438546 oAprès une brève coupure (histoire de remettre la machine en route) rendez-vous aux 10km de Onnaing (Labélisée FFA). 

 

La théorie voulait que j'y aille pour faire du rythme entre 30'40 et 31'20'' au vu de la concurrence des années précèdentes. 

Mais la start-list en a décidé autrement, un kenyan aillant un record sous 29' au départ. 

A la maison et soutenu par ma famille, je décide de suivre le rythme de mon adversaire du jour le plus longtemps possible. 

Pendant 5km accompagné de Mohamed Reziga, notre trio évolue de manière régulière en passant en 15'08. Dans la foulée du kenyan (en mode attente) je réagi de suite à son attaque et le trio se transforme en duo. Au 7ème km, je réalise que je suis facile en sachant que du 7 au 9 c'est du faux plat montant. Je décide donc de relancer l'allure à plusieurs reprises. Au 9ème Km, j'attaque et j'arrive à m'isoler jusqu'à la ligne d'arrivée. 

Affaire à suivre !

 

14963639 10211101984015516 247773108 o

2ème au triathlon international d'Echternach

13558830 833537596790840 2148189140934828949 oBeau résultat au Luxembourg. 

Pour la seconde année j'inscrit mon nom au palmarés de l'épreuve en signant 2 fois la seconde place. 

Mais avec des progrès dans les 3 disciplines, 1'45" en natation, 1'10" en vélo et 2'30" en course à pied. J'ai donc gagné plus de 5 minutes par rapport à l'an passé. C'est la première course où j'ai l'occasion de comparer mes chrono, il est clair que je suis content des progrès. Mais je ne m'en contente pas, j'aspire à être plus rapide et je retourne dès cette semaine au travail pour continuer à progresser. 

J'ai 3 grosses semaines de préparations avant d'entamer l'affutage en vu des grosses courses qui m'attendent. 13558979 833555456789054 4785420767835834961 o

- Le 30 Juillet rendez-vous en turquie pour une Coupe d'Europe.

- Le 7 Aout il faudra être prêt en Suisse pour les Championnats du monde universitaire. 

- le 15 Aout ça ce passe en Belgique pour les Championnats nationaux 

3 courses sous format Olympique, 3 opportunités de marquer les progrès et pourquoi pas les esprits. 

Récap, Coupe d'Europe, Examens de fin d'année et suites

13411736 10154168536191963 4606211352120694957 oTout d'abord, j'ai réussi un de mes objectifs de l'année qui était de réussir tous mes examens en première session. Ce qui va me permettre de me diriger vers ma dernière année et me focaliser sur le triathlon jusqu'en Octobre. 

Retour maintenant sur ma première coupe d'Europe sur distance Olympique de la saison. J'étais à Weert avec l'objectif de prouver mes progrès.

Je prends beaucoup de coups au début de la natation et finalement je sors de l'eau 15-20 secondes derrière le bon peloton. Je suis vraiment déçu car c'était dans mes cordes et cela m'aurait promi une belle place à l'arrivée. Malheureusement, je me retrouve dans un pack isolé avec un Français et un Suisse mais sur ce circuit très roulant on prend beaucoup de retard sur le bon pack. 

Une fois le vélo posé j'entame ma remontée pour terminer à une honorable 26ème place qui à tout de même un goût amer. Surtout quand on sait que je réalise le second temps à pied. 

Je me relance pour la suite de la saison, persuadé que ça va passer à un moment, j'enchaine les entrainements et même une course à vélo ce Jeudi. Malgré un violent orage qui nous aura bien ralenti sur les 20 derniers km et même stoppé à un tour de la fin (choix justifié des organisateurs). Je réalise 58km à 40,7km/h de moyenne avec les 43 premiers avant que le circuit soit detrempé. Très heureux de cette deuxième expérience en course cyclisme, je roule de mieux en mieux en peloton, plus de frayeur et une certaine agilité qui arrive doucement. Les relances deviennent presque très bonnes et j'étais très souvent aux avant-postes à tirer le groupe. J'ai même essayé de partir plusieurs fois. Un bon entrainement pour la suite de la saison ! 

Samedi c'était la compétition de mon club de natation le MHN, au service du club j'ai pu battre mon record sur 100m de plus de 1" soit 1'00"18

Les objectifs à suivre.

13009798 10209226852858409 334924746 o3 grosses compétitions m'attendent. 

- Samedi 28 mai, Coupe d'Europe des clubs avec mon club d'athlétisme : Le RESC. Après plusieurs année d'expérience, nous nous déplaçons au portugal avec l'objectif de conquérir l'Europe et monter dans la plus haute division! 

- samedi 4 juin, Championnat du monde de duathlon, un gros objectif de mon début de saison ! Rendez-vous à Aviles en Espagne. 

- Dimanche 12 juin, ma première coupe d'Europe en triathlon pour cette saison, en Hollande à Weert. L'objectif sera de prouver mes progrès sur le terrain. Distance Olympique 1500m-40km-10km. Il faudra nager à fonds pour être le moins loin possible à la sortie de l'eau. 

 

Un beau programme, on rentre enfin dans le vif du sujet. Je suis impatient d'y être ! 

Championnat d'Europe de duathlon 2016

Championnat d europe de duathlon 2016Retour sur mon premier Championnat d'Europe de duathlon.

 

Voici le résumé de la course :

 

Tout commence par 10km à pied très facile peut être même trop facile puisque nous les réalisons en 31'20''. Nous étions donc encore nombreux dans le groupe de tête.

 

Ensuite, après la transition 40km à vélo nous attendent, une partie de la sélection s'éffectue lors des 7 premiers km à vélo très rapide. A ce moment nous nous retrouvons à dix en tête de course.

Malheureusement, une petite pluie s'abat sur nous au bout du 18ème km, un rond point et c'est l'accident. Un Allemand et un Anglais chutent devant moi, un autre belge n'arrive pas à les evité et chute à son tour pour ne jamais reprendre la course... Par chance j'arrive à sortir de la trajectoire après avoir piller, mais trop tard le groupe m'a largement distancé et je n'arrive pas à rentrer seul. J'attend alors deux des chutés et nous avons donc rouler à trois.

25ème km on rattrape un Roumain qui ne pouvait plus suivre devant.

35ème km je commence à avoir des crampes mais je roule toujours devant en prenant mes relais.

39ème km j'accèlere pour me positionné en tête de mon petit groupe mais au moment de déchausser, aïe les crampes m'empêchent de continué à pédaler et je rentre dernier en transition.

Après 50m des derniers 5km à pied, je suis contraint de m'arrêter pour m'étirer ... Dans ma tête je me suis arrêté pendant 1'00 dans les faits je me suis simplement arrêté 12-13" avant de repartir en mode "Canard".

Premier km très lent : 3'35"/km et je suis 9ème de la course mes collègues de vélo m'ont distancés. Petit à petit, j'arrive à retrouver une foulée normale dans la mesure du possible. 2ème km en 3'19" je stabilise l'écart, 3ème km en 3'17 je remonte 8ème, 4ème km en 3'11 je suis 6ème, dernier km en 3'10" je reste 6ème avec une avance confortable pour relacher à la fin.

J'apprends que je suis 5ème ELITE.

Très très heureux de ce résultat inespéré ! J'espère pouvoir participer au Championnat du monde de Duathlon le 4 juin à Aviles (Espagne), gràce à ce résultat .

 

Compétition de natation à Tournai.

Première compétition en petit bassin à tournai, au programme 400m, 200m et 100m.

Avec mes progrès en natation j'étais en confiance et motivé pour taper un chrono sur 400m, trop motivé malheureusement !

J'ai voulu trop forcer, trop bien faire sur mon 400m et je suis complétement passé côté de ma technique, je tournais les bras beaucoup trop vite sans prendre mes appuies sur l'eau. Résultat je n'avançais pas comparer à l'entrainement. Malgré tout je bats mon record en 4'49"19 mais déçu tout de même.

Après le débriefing avec le coach Erik, je comprends mon erreur et après sur le 200m j'arrive à posé ma nage et le record tombe avec 2'13"02 !

Sur ma lancé le lendemain matin j'enchaine sur le 100m pour un nouveau record 1'01"82 contre 1'04 avant.

Résultat = progrès de l'entrainement validé avec 3 records, toutefois déçu de ne pas avoir pu m'exprimer sur la distance la plus importante, le 400m.

Comme l'entraineur pense que je peux faire vraiment mieux, j'aurais un 400Vmax cette semaine à l'entrainement. Jamais 2 fois la même erreur, affaire à suivre.

Un mois de Janvier bien chargé :)

Bonjour à tous,

 

Aujourd'hui c'est d'Alicantes en stage de préparation pour le triathlon que je poste.

Un magnifique cadre dans un magnifique climat avec des gars super. Un cocktail parfait pour progresser et prendre de l'expérience. Avec pour objectif travailler le volume surtout en vélo et continuer le travail en natation.

12596874 10208478795877452 361241050 o

En revenant sur le Début de l'année, j'ai réalisé ma première compétition de natation avec des résultats qui m'ont plus que satisfait.

Je réalise 10'12'' au 800m soit une amélioration de 24" en 7 mois et 4'55'' au 400m que je n'avais jamais fait donc forcément un nouveau record puisque je nagais dans un bassin de 50m.

Ensuite une belle surprise également à pieds en France sur la promenade des Anglais (Nice). Où je réalise un chrono de 29'48'' pour 10km mon nouveau record à Nice !

Tous les feux sont donc au vert pour débuter la saison !

 

Prochains rendez vous à Soignies pour une compétition de natation (100m-200m-400m) où j'espère battre mes 3 records d'un coup (1'04 - 2'15 et 4'49). En petit bassin.

Avant de me rendre à Vittel pour l'aquathlon où la comparaison avec l'année dernière sera un bon moyen d'évaluer les progrès en 1an de pratique.

 

Cyril Caré l'entraineur

Cyril manuTous les athlètes haut niveau vous le diront, pour réussir au plus haut, il faut être encadré par de bons entraineurs, un staff solide.

Depuis maintenant de nombreuses années désormais, Bernard Turpin rempli parfaitement ce rôle pour l'athlétisme, toujours à l'écoute, bon conseillé, bonne méthodologie, toujours dans la bonne humeur, plaisir, exigences, objectifs, accompagnement et encouragements ... Il va donc de soit qu'en pasant au triathlon ce duo reste.

Mais comme vous le savez dans le triathlon il ne suffit pas de savoir courir, nager ou rouler. Mais il s'agit bien de savoir faire les 3 en même temps et trouver quelqu'un qui est apte à coordonné ces 3 sports sans oublier le reste comme le renforcement musculaire, la récupération, les enchainements d'épreuve, les fillières ou encore la musculation appropriée. Mais aussi quelqu'un qui est capable d'entrainer l'athlète selon ses besoins et ses spécificités sans retranscrire bêtement ce qu'il lit dans des livres ou des revues scientifiques ou encore qu'il entends faire. Quelqu'un qui comprends ce que l'athlète vis grâce à son vécu et en se méttant à la place de l'athléte. Mais également un soutien permanent, une oreille attentive, un supporter assidû, un ami capable d'être un ennemi quand il faut .........

Mais où trouver un entraineur comme cela pour le triathlon ?

12270320 10207963073744721 646833853 nLa réponse est parfois plus évidente que l'on pense, après de nombreuses années de partages en course à pied, c'est une nouvelle aventure entre entraineur et athléte qui débute.

Déjà plusieurs semaines que l'on travail ensemble en vue de réussir une belle saison 2016 en triathlon, le programme est prêt et moi aussi. La vitesse supérieur est enclanchée avec des entrainements à hauteur des objectifs à réaliser.

1er duathlon, 2ème place de la Finale D2

12002606 920521861356460 6219958383009652528 o

12031623 920520748023238 4394852422093336209 oRetour sur mon premier duathlon !

Pas n'importe lequel puisque je commence directement avec la finale de D2. Un petit stressant puisque le club était classé 1er avec 1 seule point d'avance.

Tout le monde était extrémement motivé et j'étais exité de pouvoir pour une fois être en tête après la première des 3 épreuves. Je rapelle le format de la D2, 5km à pieds, 20 a vélo, 2,5km a pieds. en réalité il y avait 4,5km-21,7-2,3km, un détail important.

Le championnat est une course d'équipe, mais avec des performances individuels. Alors sachant que dans mon équipe nous avons de bons rouleurs qui peuvent toutefois être ditancé sur la première course à pieds, je reste aux avant poste en position de neutralisation des favoris qui ce regardaient en attendant que j'attaque. Je reste derrière jusque 600m de la fin où je passe devant pour prendre le vélo en tête. Première course à pieds extrêmement facile pour moi, 5 ou 6" plus lent que ma vitesse au semi marathon sur un 4,5km.

Un circuit vélo intéressant avec une bosse longue mais pas raide et une descente similaire où toutefois la vitesse dépassé les 70km/h sans soucis. Au bout d'un tour et demi toute l'équipe des piranhas était revenue, 6 hommes dans les 30 premiers tout de même. La tactique été en place, j'étais facile et bien placé dans la bosse et sur le plat, mais mon manque d'expérience en peloton et à grande vitesse ma coûté dans la descente. En effet sur le dernier des 4 tours j'étais 5ème en haut de la bosse a seulement 2km de l'arrivée. Malheureusement en bas de la descente je pointe en queu de peletoton et je rentre dernier dans le park à vélo, toutefois avec une moyenne supérieur à 40km/h.

2ème course à pieds, je repars donc 30ème à 20" du premier, je démarre à fonds et assez rapidement je dépasse mes coéquipiers qui m'encouragent. A la moitié du circuit je suis 5ème et je remonte jusqu'à la 2ème place en réalisant le meilleur temps à pieds et en revenant à 5" du premier il m'aura surement manqué 300m.

Très content de cette première experience et surtout de la victoire avec mon club de l'étape, mais surtout la victoire du classement général qui attribut au club le titre de champion de france de D2 et le propulse dans la plus haute division, la D1 !

 

Vice Champion de Belgique Universitaire de triathlon sprint !

12047236 10207668680385071 1594543899 nDernier Triathlon de la saison :)

Remettons les choses dans son contexte, après une victoire à Cognac finale de D3, des vacances s'imposé avant de reprendre les cours, et c'est donc après 1 semaine en Espagne que je m'aligne sur cette course.

Je savais que ce ne serais pas facile, une natation en piscine n'est pas forcément un cadeau pour moi, et un circuit ouvert à la circulation oblige l'organisation à ne pas autoriser le drafting !

Finalement Je prends un bon départ en sortant 2ème de la piscine tout de même à 40" d'un excellent Maxime Swertvaegher futur champion de belgique. Je fais le vélo sur un circuit pas top top, avec des sensations moyenne et oui, sans drafting en mode contre la montre, je perds encore du temps sur la tête de course et arrive 4ème presque en même temps que le 3ème.

Je démarre fort en CàP, mais au bout 7-800m BINGOOOOOO, de nouveau hyper mal dans le diaphragme, la suite ? j'ai couru le plus vite possible, à une vitesse où la douleur était acceptable, je reviens à 30" du vainqueur. Petit goût amer quand je sais que j'ai couru 1' moins vite que sur mes autres sprints ...

 

Mais malgré tout ! Je suis très content du résultat. Le point positif est que le problème au diaphragme est revenu, et que l'on a pu analyser et comprendre pourquoi. Je vous passe les détails, mais en gros ma respiration abdominale est inversée et donc respirer de cette manière sur le vélo et enchainer sur la CàP entraine ce problème. D'ici peut cette douleur ne sera qu'un mauvais souvenir et je pourrais de nouveau m'exprimer dans la dernière épreuve des triathlons.

 

A noté que je réalise tout de même le meilleur chrono en CàP :)

 

Maintenant un petit Duathlon pour la finale de D2 pour faire on l'espère monter le en D1. Premier Duathlon une petite expérience que je vais prendre avec beaucoup de fun !

Première victoire en Triathlon !

Après 3 deuxièmes place, je réussis enfin à l'emporter. Après ma 23ème place en demi finale, hier lors de la finale de D3, je l'emporte contre toute attente !

Je suis plus que satisfait de ce résultat, j'ai enfin réussi à m'exprimer.

Analysons ce résultat :)

Podium finale cognac d3Une natation à mon niveau, pas mieux, pas moins bien, je prends un mauvais start dans la baston, mes coéquipiers 2ème ligne me remontent même sur l’extérieur ... Mais après 150m j'arrive à me dégager et prendre mon rythme sans craquer jusque la sortie de l'eau ! Je sors 38ème de l'eau, ce qui est beaucoup mieux que ma 46ème place en demi-finale vu que le niveau est plus relevé. Mais surtout en demi j'étais sorti dernier de mon équipe, et hier j'ai réussi à sortir 1er, un énorme atout !

Une mauvaise transition ... Et je suis déjà 3ème de mon équipe et 48ème de la course, mais dans la roue de mes coéquipiers costauds à vélo, on remonte en quelques km sur un groupe formant le peloton d'une trentaine d'unités minimum. Un groupe avec une quinzaine de coureurs sortis de l'eau en tête à environ 30".
A la fin du premier tour virage dangereux, dans la roue de 2 de mes coéquipiers, un gars tient absolument à me couper la chique en faisant l'intérieur du virage et va buter dans la roue d'un autre piranhas avant de s’effondrer devant moi, de justesse j'arrive à l'esquiver en faisant un écart ... Première grosse frayeur pour moi, je remonte des places dans le groupe dans la montée vers l'avant du peloton et environ au 11ème km on revient sur les échappés ! Ils sont trop lents et nous trop rapides, eux sur la droite nous sur la gauche pour les avaler ... Résultat à environ 45 km/h ? un coup de frein à ma gauche, pas moyen d'éviter un  gars à ma gauche chute dans un vacarme impressionnant entre bruit, frottement et pneu qui se dégonfle, je serre ma droite et ça passe pour moi ... Ouf deuxième frayeur, j'étais encore à gauche 10" plus tôt et c'est un de mes coéquipiers qui m'a replacé au centre, j'ai appris plus tard que lui est tombé sans gravité ... Alors là je me répète, reste sur tes roues reste sur tes roues plus qu'un tour allez ! Pendant que 2 de mes coéquipiers discutent en tête du peloton pour savoir si je suis tombé où non l'un persuadé que oui l'autre non, et finalement ils continuent a faire le taff pour moi en tête.
Dernier tour ça s’excite, le premier tour m'avait fait un peu mal aux pattes pour rentrer sur la tête mais le deuxième m'a semblé très facile, mais impossible de remonter je suis enfermé au milieu du peloton ... Alors j'attends l'occasion ... à environ 2,5km enfin ça s'écarte à gauche, exactement là où ça a chuté, je déboîte, j’accélère et je me retrouve en tête, rapidement un piranhas passe devant moi et me tire en deuxième position jusqu'à 400m de la ligne ensuite je déchausse, et rentre +/-12ème au parc.

Une nouvelle fois, mauvais transition ! Je sors environ 18ème du parc, mais au bout d'un km, je suis replacé 2ème.
AU deuxième tour je commence à sentir un point de côté au niveau du diaphragme je sais pourquoi, et j'essaye de le faire partir, mais une attaque m'en empêche ! Alors je contre et je pars en tête, je prends environ 10" puis les deux derniers tours ont été très compliqués, je n'arrivais pas à me relâcher et le point de côté c'est transformé en barre dans tout le diaphragme, j’accélérais dans la côte pour assurer la gagne et je serrais les dents dans la descente. Deux tours douloureux, dommage car j'avais prévu de relancer justement à 2 tours de la fin, mais ce sera pour la D2 dans ce cas.

Mais une fois dans la dernière ligne droite j'oublie tout et je me rends compte que j'ai gagné :D .

 

Donc une double satisfaction après analyse ! J'aurais pu courir et rouler plus fort, pour la natation j'étais à mon niveau, alors il va falloir s'entrainer fort, très fort pendant tout l'hiver pour encore progresser en natation !

Triathlon promo de la Gileppe

11840685 1463929757264190 1857655491 oDe retour du triathlon sur le format de 500m-24km-5km.

Je réalise une superbe natation, dès le début de la course on part à 3, je reste accroché au top 3 jusque la fin et je sors de l'eau 6" derrière le premier.

Le vélo que je redouté car l'épreuve interdisé le drafting (de pouvoir prendre les roues), c'est finalement très bien passé pour moi car je réalise le 4ème temps, mais encore trop faibrile dans la descente je perds sur les 24km 1'00, encore un petit peu trop a mon goût !

Comme la natation, la course à pieds a été excellente, des sensations immédiatement dès la première foulée, j'avais l'envie de comblé mes 1'15" qui me séparé du premier, qui notons le, est qualifié pour les championnats du monde junior ! Bravo Noah Servais. Et au terme de la CaP, j'ai réussi a revenir a 34" de lui dans un temps de 15'05" au 5km. Une belle deuxième place :)

En gros, une natation et une CaP qui montent en puissance ! Un vélo encore un peu faible, mais dans une course avec drafting ça pourrait être autre chose, prochain triathlon le distance olympique de Weiswampach.

J-3 Châteauroux

11660068 1437780803212419 608571479 oBonjour tous le monde,

Ma préparation est terminée, j'ai fais le maximum pour cette première coupe d'Europe, au vue de ma séance de PMA d'hier je valide une nouvelle amélioration de PMA (Test à suivre).

Comment va ce dérouler ma première expérience Européenne en triathlon, j'ai l'avantage d'avoir déjà participé en athlétisme au niveau Européen, mais ici il s'agit tout de même d'un sport où j'en suis encore a ma première saison. Difficile d'avoir un réel objectif pour la course, ma place va être le reflet de ma natation. Si j'arrive a super bien nager et accrocher l'arrière d'un pack, je pourrais alors suivre et tenter ma chance sur la CàP. Si je suis un petit peu trop loin a la sortie de l'eau il faudra faire l'éffort immédiatement à vélo en espérant boucher le trou. Et si je suis trop loin ... Cava être difficile.

Donc l'objectif et de faire la natation à Bloc avec le départ le plus rapide possible! Sur le vélo, donner tout ce qu'il faudra pour poser le vélo en même temps où le moins loin possible de la tête de course. Enfin à pied, rien lâcher et montrer mes qualités en essayant de remonter des places.

 

Préparation vers Châteauroux

11725238 1440399562950543 1203154817 oAprès mon beau petit podium Luxembourgeois, pas question de me reposer sur mes lauriers, les baskets enfilées, le maillot de bain mis où le vélo enfourché on envoie la sauce sur tous les fronts !

 

Jeudi matin une bonne musculation à la piscine cumulée à des sprints, ensuite une grosse séance en vélo avec 2 amis que je ne savais pas suivre lors des accélérations il y a 2 mois, j'ai progressé et ils ont décidés de me tester. Après 10km d'échauffement, 45km rythmés au programme. Tout de suite, de gros relais j'ai à coeur de prendre des relais en appuyant aussi fort que possible, très vite les relais puissants font très mal, l'un puis l'autre chacun à notre tour dans le but de faire mal aux autres. Un bon entrainement pour les courses à venir c'est certain, rouler avec des cyclistes rien de mieux pour progresser ! Et ça marche puisque malgré un circuit ouvert à la circulation, on boucle les 40 derniers kilométres à plus de 37 km/h notament les 10 derniers à 40km/h.

Pas de repos pour les guerriers... Le vendredi on remet le couvert avec 15x 400m en 1'08"80 de moyenne récup 1' .

Et le samedi ? Le matin on s'occupe des transitions avec 40km de vélo au total et 5km à pied. Mais évidement l'après midi c'est dans le bassin que le travail se finit avec 3x1000m en 14'14 - 14'06 et 13'22, avec de bonnes sensations.

Et enfin dimanche jour du seigneur, une belle endurance en CàP avec 10km réalisés à 3'40 de moyenne mais surtout 2x8' à 19km/h.

Demain c'est reparti mon kiki, natation le matin et vélo l'après midi.

 

Une belle grosse préparation en vue de ma course de dimanche à Chateauroux en France ! Je serais présent pour courir un sprint, je suis actuellement 8ème sur la liste d'attente de la Coupe d'Europe !!! Si jamais je suis repris pour ma première coupe d'Europe ça serait pour moi une formidable expérience, dans le cas inverse je ferais tout de même le sprint open la même journée! Une expérience qui serait bienvenue car l'objectif de la saison se précise, ce sera le 15 Août en Turquie pour la coupe d'Europe distance Olympique !!!

Fantastique 2ème place à Echternach !!!

11713158 1440139432976556 328641396 o

Retour sur le triathlon d'Echternach :

J'espérais un beau top 10 afin de mettre en avant mes progrès, et c'est sur le podium que le triathlon caniculaire se termine.

 

La Natation :

Sur mon dernier triathlon à Gravelines, j'avais pris beaucoup de coups et perdu de temps en natation, alors la tactique était de partir à fond pour essayer de se dégager du gros du peloton. Et j'ai réussi, après 100m je m'aperçois que je suis 6ème, alors je m'accroche aux premiers jusqu'à la 2ème bouée à 300m, ensuite j'ai dû laisser partir les 3 premiers encore trop forts pour le novice que je suis en natation. Après 1 tour et la sortie à l'australienne, je suis 4ème.

A la fin de la natation, je suis toujours 4ème à 1'30 des 2 premiers et à 30" du 3ème.

Le vélo :

En 4ème position, après une transition rapide, je décide de rentrer sur le 3ème pour rouler avec lui, chose faite après 2,5km dans la côte. Malheureusement un mauvais cycliste et je me retrouve donc isolé en 3ème position, je monte la côte de 2km, puis je finis le 1er tour en solo avant qu'un groupe de 6 me rattrape !

 

11664083 1440141062976393 87382566 oDans le deuxième tour, j'ai senti que j'étais plus fort que mes coéquipiers du jour, mais je suis resté calme pour ne pas lâcher l'un ou l'autre afin que l'on puisse rouler par la suite. Mais dès le début de la descente un boeuf a mis une attaque qui a étiré le groupe à des vitesses folles, et comme je ne suis pas encore habitué j'ai perdu quelques secondes dans le virage dangereux en bas de la descente ce qui m'oblige à faire un effort avant que le groupe ne temporise malheureusement ...

Dernier tour, on a rattrapé l'un des 2 triathlètes en tête, l'autre y est toujours et intercalé celui qui est parti dans la descente et sur le plat. Je décide de faire la côte à fond pour pouvoir faire la descente tranquillement et ne pas prendre de risques. Je lâche tout le monde au pied et je rattrape l'échappé au milieu. Sur le plat et ensuite la descente je reste solo, et le groupe de 5 me rattrape juste en bas. Mais sûrement cuit par la côte ou la chaleur plus aucun n'a pris de relais, à pars un qui a tenté une attaque que j'ai contrée, je me retrouve devant jusque la fin et je pose le vélo en 2ème position.

La CàP :

Avec les 35 degrés et ma 2ème place assurée, je fais comme sur le vélo, hydratation maximale. Je gère les 10km a un rythme qui m'a permis de garder ma 2ème place, le premier étant trop loin. Je profite des jets d'eau pour me rafraîchir comme on peut le voir sur la photo :)

En résumé :

Je suis Ultra satisfait pour ma première course internationale. Je ne m'attendais évidement pas à ça. Mon niveau en vélo est en hausse, alors qu'il y a un mois je me faisais lâcher dans les derière côtes, désormais je suis frais et je sais attaqué, j'étais tellement surpris de ce que je faisais que j'ai eu peur d'exploiter mon niveau à vélo en attaquant dans les 3 derières km, mais j'étais confiant de ma course à pied. Dans tous les cas c'est encore une énorme expérience dans ma nouvelle carrière sportive :). Pour la natation encore un petit peu de boulot, mais l'amélioration est présente et ça fait plaisir d'évoluer.

11728251 1440399699617196 1029762505 o

Stage de l'eau d'heure et préparatif du triathlon d'Echternach.

Ca p eau d heure juillet 2015 2Bonjour à tous, désormais fort de mes 23 ans, j'ai réalisé 2 jours sous la canicule au barrage de l'eau d'heure !

2 jours intensifs, où j'ai pu profiter de la trentaine de dégrés pour m'entrainer une dernière fois durement avant le triathlon internationnal d'Echternach.

Au programme on commence avec 2 heures de vélo en compagnie de Thomas Câlin, à l'intérieur de la séance 5x4' au seuil PMA avec une vitesse moyenne au dessus de 40km/h, des accélérations pendant lesquels on s'est bien tiré la bourre. 31,5km/h de moyenne pour la séance.

L'après-midi enchainement sur de l'entrainement natation en eau vive sans combinaison, l'eau est fraîche à moins de 20 degrés, mais avec 35 degrés à l'extérieur ça fait plaisir ! Une petite séance de 2500m.

2ème jour du séjour, le matin un fartleek sur des 45''/45'' avec la chaleur pas easy mais on ne lâche rien !

L'après-midi rebelotte, on se met à l'eau et cette fois objectif aller + retour jusqu'au barrage depuis le centre Adeps + de 4km en tout.

 

En résumé, je me sens beaucoup mieux en eau vive qu'en piscine, plus de fréquence et pas de murs qui cassent le rythme et l'impression que les entrainements payent. Sur le vélo, c'est certain je n'ai jamais été aussi costaud, le job commence à porter ses fruits.

Maintenant direction le Luxembourg, où l'objectif sera de sortir le moin loin possible de la tête de course et être à la bagarre en vélo pour finir le travail à pied, il faudra être très très attentif car la température sera proche de 35 degrés, sur un effort de 2h00 ce sera crucial de bien gérer !

L'objectif sera d'accrocher un top 10 !

11665858 1437780893212410 1191293471 o

DIV 3 Française, 1/2 finale Gravelines.

Arrive nat gravelines d3 2015Abonné à la 23 ème place ! et une lèvre en moins, sur la natation !!!

Ma première course sous les couleurs des Piranhas, pour la 1/2 finale de D3.

L'équipe se classe 2ème et on décroche donc notre place pour la grande finale le 30août à Cognac. Je suis classé 4ème de l'équipe (les autres font : 6ème-8ème et 11ème)

La natation : Une très belle leçon, je sors à 16",23" et 25" de mes coéquipiers qui ont réussi a accrochr le pack 1 alors que j'ai du me résigner à rester avec le pack 2. Je pense que j'ai beaucoup appris, j'ai démarré trop lentement et je me suis retrouvé au coeur du peloton où j'ai pris de nombreux coups et contacts qui m'ont freiné. Bref, la prochaine fois je pars à fond les 200 premiers mètres, pour mieux me placer et savoir nager.

Arrive e d3 gravelines 2015Le vélo : Durant les premiers kms j'ai tenté de rentrer sur l'arrière du pack que je voyais de loin, mais impossible l'écart été trop lourd, et j'étais isolé. Obligé donc de rouler dans le second groupe où le rythme n'était pas soutenu (1'50 perdu sur le premier groupe).

CàP : Je pars à l'arrière de mon groupe, après une transition meilleure mais toujours pas au point. Rapidement je remonte le groupe, mes sensations étaient très bonnes, et je vais rattraper au moins une dizaine de gars du groupe 1. Je fais de loin la meilleure CàP avec 16'16 contre 16'36" pour le 2ème meilleur à pied. (1' de mieux que les 6-7ème de la course). La CàP à donc été bonne mais il y a encore de la marge.

En résumé : je suis assez loin, mais il ne m'a manquait qu'une poignée de secondes en natation, pour peut être jouer les devants après le vélo. De bonne augure mais je reste sur ma faim vu mon chrono en CàP.

!!!! C'est parti pour l'entrainement !!!!